Prendre des mesures contre la pollution de Paris
#ParisPolluee
Le Reach est le nombre d’utilisateurs uniques qui potentiellement ont vu le message. Il est calculé en additionnant le nombre de followers des utilisateurs qui ont tweeté la campagne à celui des amis des utilisateurs qui se sont connectés à la plate-forme via Facebook Connect, et au nombre de d’utilisateurs ayant visualisé la publicité en ligne ou pris connaissance de la campagne grâce aux actions de communication traditionnelle (estimation).
Reach
@RoyalSegolene
FR
recipient
Ségolène Royal
Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie
La pollution à Paris est devenue problématique. Mettez en place de nouvelles directive pour améliorer la qualité de l’air!
Prenez part à la campagne.
agissez
Qu’est-ce que tu en penses?
Partage ton opinion avec d’autres supporteurs!
Détails de la campagne

La pollution à Paris menace sérieusement la santé de ses habitants. Cette conclusion, quelque peu alarmiste, est tirée d’une étude sur la qualité de l’air de l’agglomération menée par le CNRS en collaboration avec la mairie de de Paris, AirParif, Generali, et Aérophile. Publiée lundi 24 novembre, elle est le fruit de dix huit mois de récolte de données avec le ballon installé au-dessus du parc André-Citroën, dans le 15e arrondissement. A l’aide de son appareil d’analyse laser, l’instrument est parvenu à dresser le bilan au jour le jour de la concentration de particules fines présentes dans l’air de Paris. Selon les résultats de l’étude, les Parisiens inhaleraient chaque jour une dose de 100 000 particules à chaque respiration. Cette concentration moyenne est ponctuellement soumise à des pics de pollution comme celui du 13 décembre 2013. A cette période, les rues de Paris étaient aussi polluées qu’une pièce de 20 mètres carrés occupée par huit fumeurs. L’" équivalent d’une situation de tabagisme passif ", selon Jean-Baptiste Renard, directeur de recherche au CNRS d’Orléans. Les particules fines représentent en effet un véritable danger pour la santé humaine. Elles augmentent notamment les risques d’accidents cardio-vasculaires. Elles sont émises par le trafic routier, les industries et le chauffage au bois.

Commentaires
Êtes-vous Ségolène Royal?
Vous désirez nous contacter par rapport aux messages que vous recevez? Vous voulez répondre publiquement aux usagers de MegaShouts? Envoyer un courriel à
Crowdfunding
Contribue à la promotion de la campagne
Êtes-vous Ségolène Royal?
Vous désirez nous contacter par rapport aux messages que vous recevez? Vous voulez répondre publiquement aux usagers de MegaShouts? Envoyer un courriel à
agissez